Grisha Tome 1. Les Orphelins du Royaume (Shadow and Bone), Leigh Bardugo
Publié en 2012
Editions Orion – 358 pages (Version UK)
Editions Milan – 350 pages (Version FR)

Je l’avoue, je n’étais pas particulièrement attiré par cette saga. Je me suis malgré tout laissé convaincre à cause de tout l’engouement autour du Grishaverse. De plus, une adaptation par Netflix a été annoncée et il n’était pas question que je la regarde sans avoir d’abord lu les livres. Lorsque j’ai trouvé le livre en VO en librairie, la magnifique couverture a fini de me convaincre.

Résumé

– Résumé officiel –

Alina est une jeune orpheline du royaume de Ravka qui étudie pour devenir cartographe. Lors d’une expédition dans la Nappe d’ombre, un étrange pouvoir qui était enfoui en elle se révèle. C’est ainsi qu’elle découvre qu’elle est une Grisha. Elle va alors être séparée de son ami Mal et va devoir apprendre à maîtriser ses dons.

Mon avis

J’ai eu quelques doutes au départ, ne serait-ce que parce que l’univers, inspiré de la Russie, ne m’attirait pas. Les personnages évoluent dans le froid et dans un contexte de conflit armé : pas vraiment mon truc !

Mais très vite, la mythologie commence à se mettre en place et les premiers éléments de magie commencent à se profiler. C’est à ce moment que j’ai été séduit.  On découvre un système de magie que j’ai trouvé plutôt original, ainsi qu’une hiérarchie de pouvoirs assez intéressante. A mesure qu’Alina apprend à contrôler son pouvoir, on en découvre de plus en plus sur les Grisha et sur leur univers.

J’avoue que le pouvoir d’Alina ne parait pas des plus intéressant au premier abord, mais il est malgré tout primordial dans le contexte du récit. Je suis très curieux de voir comment cette saga va évoluer et je ne vais pas trop traîner pour me procurer la suite !

Note globale : 17/20